Accueil  |  Etudiants  |  ENKRE   |  Formation initiale

Formation initiale

 

La formation conduisant au diplôme d’Etat de masseur kinésithérapeute est régie par le Décret et l’Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme de masseur-kinésithérapeute. Elle vise l’acquisition de compétences pour répondre aux besoins et aux demandes de santé des personnes et de la population. La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, l’éducation, le diagnostic kinésithérapique et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne, des déficiences ou altérations des capacités fonctionnelles des personnes à tous les âges de la vie.

Verrière salle de TPLe référentiel de formation organise, après une première année universitaire validée (60 ECTS), sur deux cycles de 4 semestres chacun, le développement des compétences professionnelles. Le premier cycle apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie. Le second cycle, à partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis, organise le développement des compétences diagnostiques et d’intervention kinésithérapique dans tous les champs d’exercice de la profession.

Le référentiel de formation met en place une alternance entre l’acquisition de connaissances, de savoir-faire reliés à des situations professionnelles, et la mobilisation de ces connaissances, de ces savoir-faire en situation de soins dans le domaine de la kinésithérapie. Il s’appuie sur la maîtrise des connaissances théoriques et pratiques et la pratique régulière de l’analyse de situations professionnelles.

La formation est construite par alternance entre :

  • Des temps de formation théorique, méthodologique et pratique réalisés dans les instituts de formation et à l’université ; dans ce cadre, les situations d’apprentissage professionnel sont réalisées en situation simulée, virtuelle ou en référence à une situation concrète ;
  • Des temps de formation clinique et hors clinique réalisés sur les lieux d’exercice des masseurs kinésithérapeutes ; dans ce cadre, les situations d’apprentissage professionnel sont réalisées en situation réelle.

La présence lors des travaux dirigés (comprenant les travaux pratiques) et des stages est obligatoire. Certains enseignements en cours magistral peuvent être rendus obligatoires en fonction du projet pédagogique. Certains cours peuvent se réaliser en enseignement à distance (EAD) ou e-learning.

 

Répartition des ECTS
et des volumes horaires par cycle
ECTS Cours Magistraux Travaux Dirigés CM + TD +
Formation pratique
Temps Personnel
CYCLE 1 120 445 575 1650 1610
CYCLE 2 120 450 510 1800 1610
TOTAL CYCLE 1 ET CYCLE 2 240 895 1085 3450 3220
Dont formation pratique masso-kinésithérapique : 1470  

 

Le référentiel de formation du diplôme d’état de masseur kinésithérapeute est constitué de trois domaines de formation composés de 32 unités d’enseignement. Il permet d’offrir une progression pédagogique cohérente dans l’objectif d’acquisition des onze compétences du référentiel.

Les trois domaines sont :

  1. les enseignements fondamentaux
  2. les sciences et ingénierie en kinésithérapie
  3. les temps d’approfondissement et de professionnalisation

    Chaque UE contribue à l’acquisition des compétences du référentiel de cette filière de formation.
  1. Analyser et évaluer sur le plan kinésithérapique une personne, sa situation et élaborer un diagnostic kinésithérapique
  2. Concevoir et conduire un projet thérapeutique en masso kinésithérapie, adapté au patient et à sa situation
  3. Concevoir et conduire une démarche de promotion de la santé, d’éducation thérapeutique, de prévention et de dépistage
  4. Concevoir, mettre en œuvre et évaluer une séance de masso kinésithérapie
  5. Etablir et entretenir une relation et une communication dans un contexte d’intervention en masso kinésithérapie
  6. Concevoir et mettre en œuvre une prestation de conseil et d’expertise dans le champ de la masso kinésithérapie
  7. Analyser, évaluer et faire évoluer sa pratique professionnelle
  8. Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques
  9. Gérer ou organiser une structure individuelle ou collective en optimisant les ressources
  10. Organiser les activités et coopérer avec les différents acteurs
  11. Informer et former les professionnels et les personnes en formation

La formation clinique a une durée totale de 42 semaines soit 1470 heures réparties sur les quatre années de formation sur la base de 35 heures par semaine. Les stages sont positionnés dans le semestre de manière souple pour prendre en compte les spécificités des instituts. Il est possible de faire un stage temps plein sur 2 structures.

Spécificités des stages

Les lieux de stage permettent à l’étudiant de poursuivre des objectifs de progression et d’accompagnement pédagogique à travers le cycle 1 et 2 de la manière suivante :

  • Stages 1 et 2 : découverte du système de santé, de la profession et du parcours du patient, initiation à la pratique clinique
  • Stages 3 et 4 : approche bio-psycho-sociale d’une personne soignée en lien avec les champs cliniques et méthodologiques, formation à la pratique clinique

Ces stages visent à parcourir l’ensemble des 11 compétences à un premier niveau, celles-ci étant formalisées dans le portfolio et l’UE 10.

  • Stages 5 et 6 : acquisition des compétences cœur de métier en lien avec les champs cliniques, formation à la pratique clinique ou hors clinique

Ces stages ciblent les 5 compétences finales cœur de métier formalisées dans l’UE 25.
En fin de 3e année (K3) : l’étudiant doit avoir parcouru les trois champs cliniques : musculo-squelettique ; neuro-musculaire ; respiratoire, cardio-vasculaire, interne et tégumentaire).

  • stage 7 - clinicat : stage professionnalisant, en secteur clinique, temps plein de 12 semaines consécutives en 4e année (K4). Le stagiaire peut également réaliser des activités hors clinique, notamment dans un laboratoire de recherche lié au secteur clinique. Le stage peut être anticipé sur le semestre précédent d’un mois maximum. Dans ce cas et de manière exceptionnelle, les crédits de stage peuvent être répartis proportionnellement à la durée entre S7 et S8 en respectant un total de 30 ECTS par semestre et après accord du conseil pédagogique.

Le stage doit permettre de valider l’ensemble des onze compétences du référentiel de formation.

Répartition des crédits alloués aux stages :

1er cycle 18 ECTS 2e cycle 24 ECTS
Stage 1 2 ECTS ou 3 ECTS Stage 5 6 ECTS
Stage 2 4 ECTS ou 3 ECTS Stage 6 6 ECTS
Stage 3 6 ECTS Stage 7 12 ECTS
Stage 4 6 ECTS

 

Le diplôme d’Etat de masseur kinésithérapeute sanctionne un niveau validé par l’obtention de 240 crédits de formation.

Déroulement de la scolarité
La rentrée universitaire a lieu chaque année au cours de la première semaine de septembre.
Les étudiants ont la possibilité de prendre les repas de midi au restaurant du personnel de l'Hôpital National de Saint-Maurice.
Les activités pédagogiques sont programmées sur des plages horaires du lundi au vendredi de entre 9h et 20h.

Les étudiants bénéficient de vacances

  • 1 mois l'été : août et deux mois (juillet août) pour les étudiants qui ont validé leurs deux semestres au mois de juin
  • 2 semaines à Noël,
  • 2 semaines au printemps,
  • pour les étudiants de 1ère année : 1 semaine à la Toussaint, 1 semaine en février sont déterminées en fonction des programmations de l’ENKRE et de la Faculté de Médecine du Kremlin Bicêtre.

Chaque année, les étudiants doivent acquitter :

  • un droit d'inscription équivalent aux droits d'inscription en université,
  • une cotisation au centre de documentation,
  • une cotisation à la Sécurité Sociale en fonction de l'âge. Les étudiants de 20 à 28 ans sont obligatoirement affiliés à la Sécurité Sociale étudiante et bénéficient gratuitement des Œuvres Universitaires (C.R.O.U.S.).

Tout au long de la scolarité, l'étudiant devra veiller à la validité de ses vaccinations, faute de quoi, il ne pourrait pas effectuer les stages obligatoires.

Des bourses sont attribuées par le Conseil Régional d’Ile-de-France en fonction des ressources (7 échelons). Une information sur les conditions d'attribution, la constitution du dossier et les montants est donnée chaque année au moment de la rentrée universitaire.

Les renseignements sont à demander au secrétariat de direction. Les demandes d’attribution transitent obligatoirement par l'institut qui valide les dossiers.

Une fois diplômé, le nouveau kinésithérapeute a la possibilité d'exercer soit en tant que salarié dans une structure publique ou privée, soit à titre libéral seul, en association ou en collaboration.
L'école n'assure pas le placement des étudiants. Cependant elle met à leur disposition les offres d'emploi émanant d'institutions ou de professionnels. Tout secteur confondu, l’offre dépasse à l‘heure actuelle les demandes. Les nouveaux diplômés n’ont aucune difficulté à trouver un emploi.

Formation universitaire au cours de la formation initiale en kinésithérapie

Grâce à un partenariat et à la convention passée entre l’ENKRE et l’Université Paris-Sud (Orsay), les étudiants de troisième année, ont la possibilité sur la base du volontariat de suivre parallèlement à leur formation la première année du Master "Vieillissement Handicap : Mouvement et Adaptation" (VHMA) et du master "Physiologie, Contrôle Moteur, Performance Sportive" (PCMPS).

Depuis 2014, les étudiants SHN qui envisagent une carrière dans l’encadrement sportif français peuvent postuler à l’entrée en Master 1 "Sport, Expertise, Performance de Haut Niveau" en co-habilitation INSEP – Université Paris Descartes.
Depuis 2015, des étudiants de 3ème année de l’ENKRE peuvent être sélectionnés pour entrer dans deux masters organisés par l’Université Paris Est-Créteil (UPEC) : le master Sciences du sport spécialité : entrainement, biologie, nutrition, santé porté par l’UFR STAPS et le master Biologie-Santé parcours neuromoteur porté par l’UFR de Médecine.

Formation universitaire post gradue

Certains étudiants souhaitent poursuivre leur formation dans le cadre d’un master 2. Michel PILLU, PhD Bioengeering Unit (U. of Strathclyde, Glasgow, Scotland), les conseille pour que leurs travaux de recherche atteignent le niveau requis pour l’entrée en master 2. Les étudiants qui le souhaitent peuvent approfondir leur initiation à la recherche en présentant un dossier de candidature à l’entrée en master, soit dans le cadre du parcours « systèmes musculaires complexes » du master VHMA des universités Paris V et Paris XI soit à l’université Paris Est Créteil (XII) (master neuromoteur ou master entrainement : biologie, nutrition, santé), soit dans le cadre du programme universitaire de l’Espace Ethique IDF, soit dans le master « Sport, Expertise, Performance de haut niveau » de l’INSEP en co-habilitation avec l’université Paris-Descartes.

 

Partager l'article