Votre séjour

Votre admission

En prévision de votre hospitalisation 

Votre hospitalisation doit être précédée de formalités administratives. Pour cela rendez-vous au service des admissions ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h40 et qui se situe dans le hall d'accès principal aux services de soins de suite et réadaptation adultes.
Bâtiment A - Porte A5 ou A15

Afin d'assurer au mieux la prise en charge de votre séjour, vous devez présenter ou faire présenter par un proche :

  • votre pièce d'identité (carte d'identité, carte de séjour, passeport),
  • votre livret de famille (pour les personnes mineures),
  • votre carte d’assurance maladie (Carte Vitale) ou, à défaut, les pièces répertoriées en cliquant ici,
  • votre carte d’adhérent à une mutuelle, 
  • un justificatif de domicile datant de moins de trois mois (facture EDF, gaz...) 

Pour les mineurs, la présence d'un des deux parents ou du représentant légal est obligatoire pour établir les formalités d'admission et signer les autorisations de soins. 

Les frais d'hospitalisation

Les séjours à l’hôpital ne sont pas gratuits. Les frais comprennent :

  • les frais d’hospitalisation correspondant au prix de journée du service dans lequel vous êtes hospitalisé, multiplié par le nombre de jours pendant lesquels vous séjournez à  l’hôpital,
  • le forfait journalier (qui correspond aux frais d’hébergement) dû pour chaque jour d’hospitalisation, y compris le jour de sortie,
  • dans certains services, un supplément vous sera demandé si vous souhaitez bénéficier d'une chambre particulière.

Prise en charge des frais de votre hospitalisation

Votre taux de prise en charge par l'Assurance Maladie dépend de votre situation.

Dans la majorité des cas, il est de 80%. Les 20% restants (ticket modérateur) peuvent généralement être pris en charge par votre mutuelle, si vous en possédez une.

Il peut être de 100 % si votre pathologie figure dans la liste des 30 affections de longue durée mentionnées par l’article D322-1 du code de la sécurité sociale. La prise en charge passe aussi à 100 % au-delà de 30 jours d’hospitalisation consécutifs.

Forfait journalier

Le forfait journalier demeure à votre charge et représente une participation aux frais hôteliers. Il est fixé à 20 euros par jour en 2023 pour les soins de suite et de réadaptation, y compris le jour de votre sortie. Il peut faire l’objet d’une revalorisation annuelle. Il peut être pris en charge par votre mutuelle ou complémentaire santé.

Cependant, vous n’êtes pas redevable du forfait journalier dans les cas suivants :

  • vous êtes bénéficiaire de l’article 115 ou 124 du Code des pensions d’invalidité et des victimes de guerre,
  • votre hospitalisation est en rapport avec une maladie professionnelle ou un accident du travail,
  • votre mutuelle le prend en charge,
  • vous êtes mineur titulaire de l’AEEH (Allocation éducation de l’enfant handicapé),
  • vous êtes bénéficiaire de la C2S (Complémentaire Santé Solidarité),
  • vous résidez en Alsace/Moselle. 

Chambre particulière 

Vous pouvez demander à bénéficier d'une chambre particulière dans certains services de soins de suite et réadaptation. Celle-ci vous sera attribuée dans la mesure des disponibilités. Le tarif en vigueur en 2023 est de 68 euros par jour, somme que votre mutuelle peut prendre en charge tout ou partie.

Les transports sanitaires 

Si votre état de santé le nécessite, votre médecin vous prescrira un accompagnement en ambulance, en véhicule sanitaire léger ou en taxi.  L’avance des frais de transport vous incombe sauf avec une prescription médicale et un transporteur conventionné.

Pour toute information concernant les transports sanitaires et leur prise en charge, consultez le site de l'Assurance maladie.

 

Bon à savoir 

  • Une borne de mise à  jour de votre Carte Vitale est à  votre disposition dans les centres de sécurité sociale et dans certaines pharmacies.
  • Si vous n’êtes pas assuré social, que vous ne cotisez pas à un organisme complémentaire, que vos ressources sont insuffisantes, et que vous résidez en France de manière stable et régulière, vous êtes concerné par la C2S (Complémentaire Santé Solidarité). Vous devez, au plus vite, entreprendre une démarche pour en bénéficier. Prenez contact sans tarder avec le service des Admissions ou avec l’assistante sociale du service qui vous accueille.

Pour plus de renseignements :

 

       

 

Partager l'article